Sélectionner une page

article-de-la-meuse-16-septe-2016Un nouveau nom de groupe qui fait référence à une « époque dorée » aux yeux de Marc Evrard.

Nouveaux nom, slogan et logo pour le groupe Pour Nandrin intitulé désormais Union Pour Nandrin, la formation compte bien accéder à la majorité en 2018.

Le groupe Pour Nandrin fait sa rentrée riche en changements.À commencer par un changement de nom qui, s’il est mineur sur la forme, et important sur le fond aux yeux de Marc Evrard, président du groupe.

Pour Nandrin devient ainsi…Union Pour Nandrin.« Cela reflète mieux la réalité actuelle nandrinoise », explique-t-il. C’est également un clin d’œil à la majorité qui a siégé pendant trois législature, avec à sa tête Joseph Nandrin.

Une époque qui semble dorée aux yeux de Marc Evrard. « Ce nom sonne comme une réminiscence de quelque chose qui a fonctionné. Nous n’avons aucune honte à reprendre cette appellation. »

Dans la liste des priorités du groupe, on retrouve la volonté de redonner les couleurs à Nandrin, notamment celle de la liberté. « Nous avons l’impression de ne pas être écouté en tant qu’opposition », regrette Marc Evrard. Union Pour Nandrin souhaite d’ailleurs mettre en avant l’attention portée aux citoyens. Un souhait qui se retrouve dans leur nouveau slogan : « Volonté citoyenne ». «Au sein des membres d’une liste, il existe souvent une lutte entre les opportunistes qui se présentent, et les idéalistes qui ne le font pas mais se sentent délaissés », indique-t-il. « Nous allons mettre en place dans notre nouvelle ASBL un comité d’éthique qui fera office de contre pouvoir, pour empêcher toute dérive de personnes qui abuseraient de leur pouvoir. »

Union Pour Nandrin veut se montrer à l’écoute des citoyens

Dans la même optique, Union Pour Nandrin tiendra une permanence dans la salle Histoire de temps quelques jours avant un conseil communal pour recevoir les questions des personnes. Marc Evrard affiche clairement son souhait d’être avec Union Pour Nandrin dans la majorité 2018.

« Nous en avons assez de subir les foudres d’une majorité artificielle et des projets mégalomanes avec des accents électoralistes. Il est temps que ça change », lance-t-il.

Article de  J.G

Le groupe reste ouvert aux alliances politiques

En mars, Marc Evard laissait planer l’idée d’une éventuelle alliance avec Guy Mottet (Tous Ensemble), avec qui il « partageait des valeurs communes. » Le conseiller communal d’Union Pour Nandrin reste à l’heure actuelle sur ses positions.

« Nous restons proches », laisse-t-il entendre. Avant de maintenir ses positions évoquées il y a quelques mois: « Nous sommes assez décidés à garder cet aspect citoyen tout en rejetant les étiquettes de partis politiques classiques. Mais on ne se braquerait pas dans une alliance avec ceux-ci. Il n’y a d’exclusive que pour Michel Lemmens. »

Article de  J.G Source Sudpresse -Sudinfo 17/09/2016